Myanmar

Le coup d’État en Birmanie : L’Histoire qui se répète ?

Alors que la Birmanie semblait depuis quelques années sortir de son passé douloureux et de faire un pas en avant vers la démocratie, le coup d’État militaire du lundi 1er février signe le retour de l’armée à la tête du pays. Il intervient dans un contexte de démocratisation de la Birmanie qui parvenait depuis la promulgation de la Constitution de 2008 à limiter la puissance de son armée ayant auparavant pris le pouvoir et dirigée d’une main de fer le Myanmar à plusieurs reprises.