Le Marché Steam, expliqué.

Partager ce sujet →

Le Marché de la plateforme Steam.

Sorti durant l’été 2003, Steam à révolutionné l’industrie vidéoludique en créant la première plateforme de distribution en ligne de jeux vidéo. Le succès rencontré à ses débuts fut incontestable, notamment avec la sortie du dernier Counter-Strike.

Aujourd’hui, Gaben Newell, le fondateur de Steam, peut se vanter d’une moyenne de 22 millions de joueurs connéctés en simultanés et un pic d’affluence plafonnant à 26 millions.

Mais alors, qu’est-ce qui a permis à Steam, propriété du studio de développement Valve, de se démarquer de ses concurrents tel que le très connu Epic Game Store ?
Outre des fonctionnalités beaucoup plus abondantes parmi lesquels nous pourrions citer le Steamworks ou encore le Workshop, la réponse se cache assurément dans le marché Steam.

TheCuriosity vous explique aujourd’hui le fonctionnement de ce marché plus que juteux.

Le marché Steam, c'est quoi?

Le marché Steam est un marché virtuel qui voit le jour en fin d’année 2012. On peut y acheter comme y vendre des objets virtuels en utilisant de l’argent quant à lui bien réel. On parle alors de skins, “peau” en anglais. Les skins sont des objets cosmétiques que l’on peut acheter afin de les retrouver dans son jeux vidéo préféré. Pour illustrer mes propos, nous nous servirons des skins du jeu Counter-Strike : Global Offensive, alias CS:GO, un jeu compétitif mondialement reconnu sur la scène esportif.

AK-47 avec le skin de base, tous les joueurs possèdent le même.
AK-47 avec un skin, il faut débourser de l'argent réel pour se le procurer.

Des skin, il en existe à tous les prix, de quelques centimes d’euros, jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Le prix n’est pas uniquement défini par la demande, des skin très populaires se retrouvant souvent en dessous de la barre des cinq euros. L’usure du skin reste le facteur numéro 1 dans cette définition du prix. Explication en image :

Fusil AWP avec le même skin sans usure. Le prix augmente alors logiquement.
Fusil AWP avec un skin usé au maximum. Le prix chute alors drastiquement.

Chose à savoir, l’usure des skins peut parfois jouer en leur faveur. En effet, un skin très usé peut être plus recherché ou plus apprécié par la communauté, influant alors son prix, même si dans la majeur parti des cas les joueurs préféreront un skin avec le moins d’usure possible. D’autres facteurs divers et variés entrent en jeu, mais nous nous limiterons dans ces explications pour ne pas trop s’éloigner de notre sujet principal.

Comment obtenir des skins

Afin de vous procurer vos skins depuis le marché Steam, deux options s’offrent à vous :

La première, la plus classique, est d’acheter directement vos skins favoris auprès de nombreux autres joueurs souhaitant se débarrasser des leurs. L’offre reste plutôt égale à la demande, et vous trouverez aisément votre bonheur.

La deuxième option, est quant à elle plus risqué mais peut vous rapporter gros, très gros. Les skin, avant d’être vendu sur le marché ou garder par leur propriétaire, ont été obtenus au cours de l’ouverture d’un conteneur à skin. Les joueurs ouvrent le conteneur, et un skin leur est donné. Le taux de pourcentage d’obtenir un skin rare, et donc cher, est évidemment plus bas que celui d’un skin valant quelques centimes.

Ces ouvertures de conteneurs s’apparentant à un jeu d’argent, à été restreint en France. Il restera toujours bon de le rappeler, les jeux d’argent restent réserver aux personnes majeures. Steam à donc changer sa recette, retirant l’animation de l’ouverture de conteneur qui rappelait les machines à sous des casinos classiques. Chaque conteneur à un prix variant selon sa rareté, mais surtout selon les skin qu’il renferme. Pour ouvrir ces conteneurs, il vous faudra encore une fois passer à la caisse en déboursant 2 euros et 50 centimes pour la clef le débloquant.

C’est ici que Steam et Valve réalise la majeur partie de leur bénéfice.

Commissions et frais du marché Steam

En plus de prélever une commission à hauteur de 25 % pour chaque vente des jeux hébergés sur leur plateforme, Steam, et ainsi que Valve, viennent taxer les ventes de leur marché. En effet, sur chaque vente réalisée, les frais de transaction Steam s’élève à 5 %.

Mais cela ne s’arrête pas là, tous les objets cosmétiques des jeux édités et développés par Valve (donc Steam) sont également taxés à hauteur de 10%. Sois 15 % des ventes totales reversé directement ou non à Valve. Cela profite grandement au géant Américain qui a développé CS : GO, leur rapportant ainsi d’énormes bénéfices.

Voici trois graphique répértoriant le nombre de ventes pour un conteneur valant 57 centimes d’euros, un autre le nombre de ventes pour un skin valant en moyenne 2 euros, et un dernier le nombre de ventes pour un skin se vendant en moyenne 100 euros.

Graphique par heure représentant le nombre de ventes pour un conteneur à skin valant 57 centimes d'euros.

Pour ce conteneur à skin, Valve et Steam commissionnent en moyenne 345 euros des ventes par heure.

Graphique par heure représentant le nombre de vente pour un skin valant 1,95 euros.

Pour ce skin, Valve et Steam commissionnent en moyenne 8,75 euros des ventes par heure.

Graphique par heure représentant le nombre de ventes pour un skin se vendant 100 euros.

Pour ce skin, Valve et Steam commissionnent en moyenne 15 euros des ventes par heure.

A savoir qu’il existe en tout plusieurs centaines de skin, conteneurs et autres objets cosmétiques sur le marché Steam. On peut donc s’attendre à des sommes perçues par Steam et Valve s’élevant à plusieurs dizaines de milliers d’euros par jours, si ce n’est de centaines…

Des alternatives au marché Steam

Ces 15% de taxes ne plaisent pas réellement aux utilisateurs, spécialement lorsqu’il souhaite acheter ou vendre des skin cotant plusieurs centaines voir milliers d’euros. C’est là que des alternatives leur sont offertes.

Des sites externes à Steam, tel que CS.MONEY ou SKINBARON “METTRE UN LIEN” proposent de vendre nos skin à la place de Steam avec une commission prélevé plus faible, à hauteur d’environ 5 %.

Le prix fixé par le site externe est toujours en dessous de celui du marché Steam afin que l’acheteur y trouve également son compte. L’avantage qu’en tire le vendeur ne se trouve uniquement pas dans la somme obtenue, mais surtout dans comment celle-ci peut être récupérée. Effectivement, si vous décidez de vendre votre skin sur le marché Steam, l’argent récupéré restera bloquer et sera uniquement réutilisable sur… Steam. Ces sites externes permettent alors au vendeur de récupérer l’argent de la vente sur son compte bancaire, PayPal, ou même en bitcoin.

Voici deux captures d’écran, une pour un skin en vente sur le marché Steam, et une autre pour le même skin vendu sur SKINBARON.

Skin en vente sur le marché Steam.
Skin en vente sur un site tiers Skinbaron.

Bref, tout le monde est gagnant, et Steam ne s’y oppose pas réellement. Leur plus grosse part de bénéfice se fait sur les conteneurs à skin, se vendant peu cher, mais en très grandes quantités.