Elon Musk : Quand des tweets agitent la bourse

Partager ce sujet →

Elon Musk, l'homme le plus riche sur Terre, est souvent au cœur de certaines actualités boursières ces derniers temps : celui-ci manipule-t-il la spéculation? / Photo par Kiichiro Sato via le Los Angeles Times.

Depuis quelque temps, l’homme le plus fortuné sur Terre, l’entrepreneur américain Elon Musk, est régulièrement au cœur des actualités financières en affolant les cours de la bourse : des valeurs de certaines actions d’entreprise à celles de plusieurs monnaies virtuelles. En effet, sa puissante notoriété lui confère aujourd’hui une place d’influenceur sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, où celui-ci n’hésite pas à s’exprimer sur telle ou telle entreprise, action boursière ou cryptomonnaie, qu’il critique ouvertement, en bien ou en mal. Néanmoins, chacune de ses exclamations en ligne est désormais analysée et interprétée, à tort ou à raison, par sa communauté, comptant désormais plusieurs millions de personnes. Ces paroles ayant un impact considérable sur les marchés, voici quelques exemples concrets causés par celles-ci, de même que les possibles enjeux financiers.

Exemples concrets

Depuis peu, les exemples de spéculation boursière causée par les interventions d’Elon Musk sur Twitter se multiplient. Si l’on peut considérer que cette manipulation des marchés a commencé lors de l’été 2018 avec des changements draconiens de la valeur de l’action de sa propre entreprise Tesla, celle-ci a cependant continué jusqu’à aujourd’hui, notamment depuis quelques mois avec une influence sur les valeurs d’actions d’autres entreprises ou encore de certaines cryptomonnaies. Voici un résumé chronologique de ces différents événements.

D’abord, l’été 2018 semble avoir montré qu’Elon Musk peut avoir un impact considérable sur l’action de Tesla Motors, sa propre entreprise d’automobile. En juin 2018, les actions de Tesla ont notamment fait un bond après que Musk ait tweeté sur un plan visant à réduire les effectifs de l’entreprise afin de contrôler les coûts. La valeur de l’entreprise a également décollé en août 2018, après que l’entrepreneur ait tweeté sur la privatisation de l’action de Tesla, ce qui a déclenché une ruée d’achats de l’action, de peur que celle-ci ne devienne inaccessible au public à la suite de cette privatisation. Néanmoins, ce tweet a mis le milliardaire en difficulté avec les régulateurs de la bourse. La SEC – l’organisme fédéral américain de régulation et de contrôle des marchés financiers – a accusé Musk de tromper les investisseurs et lui a ainsi infligé une amende de 20 millions de dollars.

Si cette influence des tweets de Musk sur l’action Tesla est valable pour la hausse de son prix, elle est également possible pour la baisse de ce même prix. L’entreprise a notamment perdu 14 milliards de dollars en capitalisation boursière suite à des paroles controversées de l’entrepreneur en mai 2020, affirmant que le prix de l’action Tesla était “trop élevé”. Ces paroles ont rapidement déclenché une vente massive des actionnaires, ce qui a fait chuter l’action de plus de 10 %. Au final, le tweet a fait perdre 14 milliards de dollars de capitalisation boursière de Tesla. Compte tenu des 20 % de parts détenues par Musk dans l’entreprise, le tweet a aussi entraîné une baisse de 2,8 milliards de dollars de son capital net.

Plus récemment, Musk est même parvenu à influencer des valeurs boursières n’ayant aucun lien avec sa propre entreprise. Début janvier 2021, un tweet de Musk a généré une grande confusion sur le marché boursier, ce qui a fait monter en flèche les actions d’une société peu connue, nommée Signal Advance. En effet, le milliardaire a indiqué “Use Signal” sur le réseau, en référence à une application concurrente de WhatsApp. Cependant, les internautes l’ont mal interprété et le titre en bourse de la société Signal Advance, un titre n’ayant aucun lien avec l’application de communication, a subitement progressé de 6 350% entre les 7 et 11 janvier. Même schéma pour la cryptomonnaie du dogecoin, créée comme une plaisanterie en 2013 et fondée sur le même d’Internet du doge. Ses tweets, qu’il a pourtant confirmé être “de simples plaisanteries” ont suffi pour provoquer un pic dans la valeur de la monnaie virtuelle. 

Capitalisation et prix du dogecoin et son équivalent en Bitcoins depuis 3 mois, montrant l'impact des plaisanteries de Musk sur Twitter. / Graphique via coinmarketcap.com

Par ailleurs, les évènements financiers de fin janvier 2021 avec la montée en flèche de l’action de GameStop (une entreprise de vente physique de jeux vidéo, appelée Micromania en France) ont aussi mené Elon Musk à s’exprimer sur le sujet sur Twitter. Le 26 janvier, Musk a tweeté pour soutenir le groupe Reddit WallStreetBets, qui mène une campagne pour faire monter l’action GME de GameStop pour couvrir les ventes à découvert de la marque. Le 27 janvier, le commentaire sur Twitter a fait grimper les actions de GME de plus de 145 %. De même, un tweet de Musk a fait monter en flèche les actions d’Etsy, un site de vente en ligne, tôt le matin du 26 janvier. Les actions Etsy ont grimpé en flèche après que Musk ait déclaré qu’il avait acheté un article pour son chien sur le marché et qu’il avait apprécié l’expérience.

Enjeux sur les marchés

La communauté d’Elon Musk sur Twitter est à ce jour de 47,5 millions de personnes, et compte un grand nombre d’investisseurs en tous genres. En tant qu’homme le plus fortuné sur notre planète, nombreux sont les investisseurs intéressés par ce qu’il a à dire sur la finance, même si ses interventions viennent de Twitter, qu’elles sont spontanées ou bien sur le ton de l’humour. Musk possède désormais un pouvoir considérable d’influence sur les marchés, simplement avec son compte Twitter et ses expressions. Bien que chacun soit libre d’investir ou non, il n’empêche que ses tweets de critique sur telle ou telle action, entreprise ou cryptomonnaies incite les investisseurs à acheter, vendre et plus globalement spéculer sur les marchés ; ce qui peut souvent entraîner des chutes ou hausses drastiques des valeurs, imprévisibles et extrêmement volatiles.

De même, ces interventions spontanées peuvent entraîner de la confusion chez les investisseurs, comme ça a pu être le cas pour le cours de l’action de Signal Advance, une société n’ayant aucun lien avec le réseau de communication Signal. Si ce genre d’incident avait à se reproduire plusieurs fois à l’avenir, cela signifierait que n’importe quelle action de telle ou telle société pourrait multiplier sa capitalisation boursière en quelques heures seulement, avant de tout perdre suite à une simple confusion de nom. De même, de telles interventions peuvent avoir un sérieux impact sur des affaires comme celle de GameStop, lorsqu’Elon Musk tweet sur ce type d’événement, il stimule à nouveau l’engouement vers ces actions, amplifiant encore plus la spéculation.