Comment Apple vous rend dépendant?

Partager ce sujet →

Apple store à New Town Plaza dans la ville d'Hong Kong. / Photo par Wpcpey (CC BY-SA 4.0)

Comment une marque a réussi, en l’espace de quelques dizaines d’années seulement, à se hisser comme la plus grande capitalisation de notre époque? Cette question peut trouver certaines réponses dans la simplicité et l’écosystème que l’entreprise a su mettre en place autour de chacun de ses produits, expliquant pourquoi la plupart des individus de nos sociétés occidentales sont rapidement devenus addicts aux technologies de la marque à la pomme. Retour sur ces deux aspects, aujourd’hui indissociables d’Apple.

Une simplicité inégalée

Évidemment, si vous demandez à une majorité des clients d’Apple, la plupart vous répondront que ce qui les a fait acheter cette marque, c’est toute la simplicité qui entoure les produits de l’entreprise. En effet, ces arguments sont légitimes, dans le sens où c’est une caractéristique délibérément voulue par l’entreprise ; celle-ci ayant compris que la majorité des personnes ne souhaitent pas avoir de difficultés pour prendre en main leur nouvel achat. Que l’utilisateur ait 60, 35 ou 10 ans, tous trouvent en Apple une simplicité d’utilisation qui les séduit dès le début de leur prise en main.

De même, le côté épuré de leurs designs se veut être une réussite auprès de la majorité des personnes ; un style simple et efficace, à la fois sobre mais largement distinguable des autres produits des marques concurrentes. Cet aspect contente également la part des acheteurs souhaitant affirmer leur statut social de par leur achat chez cette marque, souvent considérée comme à la frontière entre la technologie et le luxe. En effet, la plupart du temps, le prix des produits de cette marque ne provient pas du coût de sa fabrication ; ce n’est pas tant le produit qui coûte cher à produire chez Apple, mais c’est le privilège d’un certain statut social que la plupart des acheteurs fortunés sont prêts à acheter qui pousse la marque à augmenter leurs prix ; l’illusion que le bonheur s’achète est souvent au cœur de la demande, et ça, Apple l’a très bien compris.

Un autre aspect de la marque directement corrélé à la simplicité concerne l’éventail des choix disponibles de leurs produits, souvent très simple, restreint et compréhensibles pour tous : Apple ayant compris que la majorité des personnes ne veulent pas se sentir perdus en cherchant à combler un besoin avec un certain produit. La plupart du temps, si vous cherchez un ordinateur portable chez les marques concurrentes, celle-ci vous sortiront un large éventail de possibilités ; des dizaines de noms, de gammes, de caractéristiques. Ici, on parle de deux ordinateurs portables : le MacBook Air (pour le grand public) et le MacBook Pro (pour une clientèle professionnelle). Cette simplicité de choix, bien que moins prononcée, se retrouve aussi dans leurs téléphones, proposant une version “Pro” et une classique à chaque nouvelle sortie d’iPhone, de même qu’une gamme SE, afin de facilement contenter différentes clientèles distinctes, sans pour autant les perdre avec trop de choix.

Une Apple Watch, l'accessoire parfait pour illustrer l'écosystème d'Apple. / Photo par @lukechesser

L'écosystème d'Apple

L’un des aspects majeurs de la marque se veut également être l’écosystème qui existe entre tous les produits Apple. Par exemple, une personne ayant acheté le dernier iPhone aura tendance à vouloir s’acheter un autre produit de l’entreprise, car celui-ci se connectera instinctivement avec son premier achat, lui facilitant ainsi la vie aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Mais alors, par quoi passe cet écosystème d’Apple? 

Principalement par les services mis à votre disposition : AirPlay, AirDrop ou encore iCloud facilite l’échange de données entre vos produits Apple et ceux de vos amis. De nos jours, un utilisateur peut très bien commencer à écrire un texte sur le logiciel Pages de son MacBook Pro tôt le matin avant de rapidement prendre les transports et continuer d’écrire sur son iPhone, sans pour autant qu’il ait eu besoin d’enregistrer manuellement son travail sur son Mac. Partout et en tout temps, vos produits sont interconnectés et vos données disponibles en quelques instants sur l’ensemble de vos appareils, de quoi ravir les professionnels mais aussi les particuliers. Même schéma pour l’utilisateur d’Apple Watch adepte de footings matinaux, qui n’aura plus besoin d’emmener son téléphone pour écouter de la musique sur ses AirPods, la montre se connectant automatiquement aux écouteurs sans fil. 

Bien évidemment, il existe aussi d’autres marques proposant ce type de service, comme Google par exemple, mais généralement, cela reste moins intuitif que celui d’Apple, expliquant par ailleurs ce succès inégalé de la marque. En effet, c’est souvent cette simplicité d’utilisation des services disponible sur tous les appareils de la marque qui crée un écosystème dans lequel les utilisateurs se sentent épanouis. De quoi attirer et créer la demande. D’un point de vue plus éloigné, on peut d’ailleurs percevoir que tous ces aspects sont conçus pour vous faire rester chez cette marque. La plupart du temps, un utilisateur passe facilement d’Android à iOS, ou de Windows à MacOS, alors que l’inverse est moins fréquent.