Le revenu universel est-il viable?

Partager ce sujet →

Quels pourraient être les avantages et les inconvénients d'un revenu universel?

L’idée d’un revenu universel, aussi appelé revenu de base, est arrivée il y a quelques dizaines d’années déjà ; en 1967, Martin Luther King Jr. a par exemple déclaré qu’un revenu garanti pour tous abolirait la pauvreté. De nos jours, un tel revenu est très souvent remis au cœur des débats politiques et de l’opinion publique. Si de grands PDG de la Sillicon Valley en Californie, comme Elon Musk ou Mark Zuckerberg, font partie des grands adeptes de ce choix économique de l’autre côté de l’Atlantique aux États-Unis, il est également au cœur de certaines idées d’hommes politiques en France, comme l’ancien ministre et député socialiste Benoît Hamon, qui étaye régulièrement les différents avantages d’un tel salaire inconditionnel. Néanmoins, il n’empêche qu’il existe également de nombreux inconvénients vis-à-vis à la mise en place d’un tel revenu universel. Ainsi, faisons un retour sur les principes et certains avantages et inconvénients de ce concept.

Principe

Le revenu universel se caractérise par le fait de délivrer, sans aucune condition, un salaire mensuel à chaque individu – quel que soit son âge, genre, richesse ou travail exercé – dans le but de répondre aux besoins physiologiques les plus importants, comme se nourrir ou encore se loger. Que vous soyez un homme ou une femme, boulanger ou cadre haut placé, que vous ayez 8 ou 76 ans, le même montant vous est reversé mensuellement. Si vous souhaitez obtenir plus d’argent à la fin du mois, il faut aller travailler, pour avoir un salaire cumulable au revenu universel.

En France, si un tel système se mettait en place, cette somme pourrait possiblement se situer aux alentours des 500€ par mois, mais certains politiques souhaiteraient le voir s’élever à 750€, voire 1000€ et plus. De plus, il ne faut pas négliger que les aspects de ce revenu dépendent largement de chaque politique ; comme c’est le cas pour la somme accordée par ce revenu, chaque partie s’accorde sur les modalités d’un tel choix économique : certains souhaitent notamment accorder cette somme à partir d’un certain âge – les enfants, voire adolescents, seraient de ce fait exclu de ce revenu universel – tandis que d’autres voudraient voir des sommes différentes selon l’âge. Dans l’hexagone, c’est notamment l’ancien député et ministre socialiste Benoît Hamon qui souhaite voir le revenu universel arriver en France, ses critères : 750€ par mois pour les 18-25 ans, et 300€ versés dès la naissance.

Concernant son financement, ce choix économique et social entraînerait inévitablement la disparition des droits sociaux déjà accordées à tous par l’État ; les allocations, la sécurité sociale, le chômage ou encore la retraite serait inévitablement supprimés avec un tel système. De plus, à l’échelle de la société, on peut globalement penser que ce serait une minorité des plus riches qui payerait pour une majorité des plus démunis, car un tel système ne pourrait fonctionner sans une taxe progressive pour tous, afin de répartir égalitairement les richesses avec ce revenu de base. Bien entendu, cette taxation serait proportionnelle à la richesse touchée par chaque individu, notamment avec son travail exercé en parallèle.

Avantages

Selon ses adeptes, le revenu universel apporterait de nombreux bénéfices à notre société. En effet, selon ceux qui défendent ce salaire inconditionnel ; un tel choix économique pourrait drastiquement mettre fin à la pauvreté dans les pays qui l’appliquent, du fait que chacun bénéficierait inconditionnellement d’une somme d’argent lui permettant de subvenir à ces besoins de base, en empêchant ainsi les situations de précarité et de chômage. De même, celui-ci pourrait également permettre une prise de risque plus importante à l’échelle de la société, qui permettrait possiblement une certaine innovation par l’entreprenariat : certains individus s’engageraient plus aisément dans des projets entrepreneuriaux qui leur tiennent à cœur, car un tel salaire leur assurerait une certaine sécurité en cas d’échec.

Finalement, comme l’affirment notamment certains PDG de la Sillicon Valley en Californie – comme Mark Zuckerberg et Elon Musk – ce serait surtout face à l’instabilité de notre monde, à la disruption et à l’arrivée de plus en plus massive des robots et de l’IA dans notre société que le revenu de base se montrerait comme une solution évidente. En effet, les métiers “remplacés” par ce phénomène de robotisation entraineront un chômage de masse parmi les salariés de certaines entreprises, sans pour autant que la croissance économique de celles-ci soit en déclin, car les robots assureront les mêmes taches, parfois même plus efficacement. Ainsi, un tel revenu voudrait répondre à cette problématique sociétale, en répondant au chômage de masse entraîné par la robotisation de nos sociétés.

Inconvénients

Si le revenu universel pourrait en effet apporter des avantages à notre société, il ne faut pourtant pas négliger les aspects négatifs de celui-ci. D’abord, l’un des arguments principaux des opposants au revenu universel est que celui-ci pourrait évidemment entraîner une baisse de la motivation pour aller travailler en parallèle de ce revenu universel, puisqu’une majorité d’individus pourrait se contenter de cette somme d’argent, ne trouvant pas le besoin d’exercer un travail, le revenu de base permettant déjà de subvenir à leurs besoins vitaux. Si ce choix repose bien entendu sur la décision individuelle de chacun, il n’empêche qu’à l’échelle de la société, la croissance économique tout entière pourrait drastiquement décroitre avec une telle situation.

De plus, la question de la taxation et de la suppression des droits sociaux déjà accordés selon les pays, comme cela peut être le cas en France, semble faire débat. En effet, s’il est aujourd’hui possible d’être financièrement pris en charge pour certaines maladies dont les traitements sont très coûteux à effectuer pour soigner la personne, comme cela peut être le cas pour les cancers, un tel système supprimerait ces avantages de notre société, puisque l’argent serait redistribué équitablement. Cela impliquerait ainsi une certaine responsabilité de chacun pour savoir anticiper et épargner en prévention d’une telle situation sanitaire et économique, quelque chose de peu imaginable selon certains opposants au revenu universel.

De même, un tel choix économique pourrait avoir de sévères répercussions sur le plan économique ; puisqu’une grande majorité d’individus recevrait théoriquement plus d’argent, la demande de biens et de services augmenterait en proportion, car les individus auraient plus d’argent à dépenser. Cependant, ce phénomène pourrait déclencher une inflation globale des marchés, entrainant une baisse de la valeur de la monnaie, une hausse générale des prix et par conséquent, une baisse du pouvoir d’achat qui se globaliserait pour tous.

Sources : thebalance.com / nasdaq.com