Le pouvoir des habitudes

Partager ce sujet →

Les habitudes façonnent nos quotidiens, et nos vies toutes entières.

Les habitudes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, façonnent nos quotidiens et donc, d’un point de vue plus éloigné, nos vies. Si les bonnes habitudes – que ce soit nutritionnellement, physiquement ou bien en termes de productivité avec le travail – nous poussent vers le haut et la réussite au cours du temps, en revanche, les mauvaises habitudes ont tendance à nous priver de cette réussite tant convoitée ; celles-ci nous tirent vers le bas, en nous faisant souvent procrastiner et culpabiliser. Malheureusement pour nous, il est nettement plus difficile de prendre et conserver une bonne habitude qu’une mauvaise, la nature humaine est fondamentalement faite pour effectuer le moins d’efforts possible. Pourtant, malgré cette condition humaine, il n’est pourtant pas impossible de changer ces habitudes, et ainsi changer son quotidien pour le rendre meilleur.

Pourquoi changer?

Les habitudes sont la façon dont le cerveau nous aide en établissant un schéma direct de ce que les neurones peuvent suivre. Ils nous mettent en mode “automatique”. Pourtant, ces habitudes peuvent soit vous servir, si elles sont bonnes, soit vous dominer, si elles sont mauvaises. Malheureusement, la plupart des gens choisissent ces dernières en favorisant les mauvaises. Ces habitudes prennent votre temps, en vous faisant passer des heures devant un smartphone ou un écran de télévision au lieu de faire un certain travail productif. Celles-ci nous font stresser à l’idée de faire un certain travail, en nous empêchant de briser la procrastination, jusqu’au dernier moment. Celles-ci nous font parfois tomber dans une mauvaise santé. Globalement, les mauvaises habitudes n’ont rien de bon sur le long terme. La plupart des personnes s’en rendent compte et s’engagent parfois à changer ces habitudes, se privent sur le coup et s’engagent à le faire également le lendemain, jusqu’à ce que l’idée disparaisse dans le néant. Il n’y a aucune raison d’être gêné lorsque l’on a de mauvaises habitudes, tout le monde en possède, c’est fondamentalement humain ; pourtant, il sera nettement plus simple de les changer si vous commencez par les assumer.

Comment changer?

Les habitudes sont difficiles à changer car elles sont déjà ancrées dans votre cerveau. Faire des choses régulièrement conditionne vos neurones pour rendre l’action automatique. Les mauvaises habitudes sont des aimants qui vous éloignent de vos objectifs et c’est pourquoi beaucoup de personnes souhaitent les arrêter. Si vous en faites partis, voici quelques astuces pour vous aider à changer :

Observez-vous! :

Les mauvaises habitudes sont souvent causées par le stress ou par l’ennui. Réfléchissez aux émotions que vous ressentez et qui vous donnent un coup de fouet. Une fois que vous avez pris conscience des facteurs qui vous poussent à prendre une mauvaise habitude, vous êtes en mesure de reconnaître rapidement les situations futures qui vous font courir le risque de faire une rechute. Vous pouvez alors commencer à développer l’autodiscipline nécessaire pour vous empêcher de répéter inconsciemment une mauvaise habitude.

Trouver un substitut sain à votre mauvaise habitude actuelle :

Les mauvaises habitudes peuvent toujours être remplacées ou substituées par une bonne habitude qui est à la fois positive pour votre bien-être et une action productive. Par exemple, si vous avez tendance à procrastiner sans arrêt par rapport à un certain travail, lisez un livre ou méditez pendant quelques minutes afin de retrouver votre concentration perdue. Comme nous avons inévitablement des envies de relâcher la concentration sur une tâche en particulier, il vaut mieux trouver des actions qui peuvent aider à la retrouver plutôt que de tomber dans du divertissement par exemple.

Allez-y doucement ! :

En effet, vous n’allez pas surmonter une mauvaise habitude du jour au lendemain. Vainquez-la un jour à la fois et suivez vos progrès. Par exemple, disons que vous essayez d’arrêter de fumer. Commencez par réduire le nombre de fois que vous fumez dans une journée. Après une semaine, essayez de ne pas fumer pendant un jour ou deux, puis réduisez progressivement le nombre de fois que vous succombez à l’envie d’allumer une cigarette. Ne perdez pas espoir pendant la période où vous vous éloignez peu à peu de votre mauvaise habitude. Restez patient et fort ! Le but n’est pas de devenir l’homme ou la femme parfait(e) du jour au lendemain, mais d’éliminer une mauvaise habitude sur le long terme.

Affirmez-vous positivement :

Il est normal et humain de faire des erreurs. Il n’y a donc aucune raison de se culpabiliser en revenant à une mauvaise habitude ! Tant que vous êtes déterminé à la surmonter, prenez du recul par rapport à vos émotions, analysez pourquoi l’habitude est réapparue et élaborez un plan d’action pour faire face à la situation que vous venez de vivre, car vous y serez à nouveau confronté plus tard. Rappelez-vous pourquoi vous essayez d’éliminer cette mauvaise habitude en premier lieu et dites-vous que vous y parviendrez malgré les erreurs que vous pourriez commettre en cours de route.

Demandez le soutien des autres pour vous aider à vous responsabiliser :

Parfois, pour atteindre un objectif, nous devons demander le soutien de notre entourage. Informez vos proches, ou les personnes en qui vous avez confiance, de votre désir de rompre une habitude et demandez-leur s’ils peuvent vous tenir responsable de vos actes. Il n’y a aucune honte ni aucun mal à avoir besoin d’autres personnes pour vous encourager à rester motivé et sur la bonne voie, au contraire, la cohésion peut faire la différence.

Sources : medium.com / harcourthealth.com