L’importance des abeilles pour la planète

Partager ce sujet →

Sans les abeilles, l'homme ne pourrait très certainement pas vivre. / Image par Pixabay.

Comme vous le savez sûrement, les abeilles sont essentielles pour le maintien d’un certain équilibre entre les écosystèmes. Ces insectes sont, en effet, des animaux pollinisateurs très importants comme les bourdons. De ce fait, les abeilles sont considérées comme les principaux acteurs de la reproduction des plantes, partout sur Terre. Cependant, les activités humaines sont devenues, depuis plusieurs dizaines d’années, un danger pour ce maintien de cet équilibre. Alors, quel est le fonctionnement de cette pollinisation? Pourquoi cet équilibre se trouve aujourd’hui en danger et quels pourraient être les solutions pour empêcher ce désastre écologique?

Fonctionnement

Arrivés à l’âge adulte, la plupart des organismes vivants prennent soin d’eux-mêmes et, parfois, de leur progéniture. Cependant, ce n’est pas le cas des abeilles, puisque ces insectes ont développé un lien avec les plantes, où chaque individu bénéficie de l’autre espèce. Les scientifiques appellent cela une “relation mutualiste”. Dans ce cas-ci, ce rapport permet notamment aux abeilles de nourrir leurs colonies tandis que les plantes peuvent se reproduire.

En effet, les abeilles récoltent le pollen (poudre contenant la substance génétique masculine) et le nectar (liquide créé pour attirer les insectes et oiseaux) présent sur les plantes afin de nourrir leur colonie, comptant entre 10000 et 60000 individus (sauf exception de quelques espèces d’abeilles). Une fois ces deux éléments récoltés sur plusieurs plantes, l’abeille retourne dans la ruche où elles les déposent. Débute alors la création du miel, pour la colonie, et du pain d’abeille, pour nourrir les jeunes abeilles en développement, aussi appelées larvae. Pendant ce processus, les fleurs peuvent se reproduire entre elles, puisque le passage des abeilles d’une fleur à l’autre permet alors l’échange de pollen entre végétaux. Ce fonctionnement à double sens est bénéfique non pas seulement pour les abeilles et les plantes, mais aussi pour chaque organisme vivant sur Terre, dont nous, en tant qu’humains. Les abeilles permettent aux plantes de se reproduire, avant que celles-ci ne soient par la suite consommées par d’autres espèces animales qui seront eux-mêmes parfois consommées par les humains. Sans abeilles, il n’y a plus de plantes. Sans plantes, il n’y a plus d’espèces animales, y compris les humains.

Extinction de masse

Ce processus connaît aujourd’hui une terrible crise et pourrait bien conduire à la disparition de l’être humain, du moins si personne n’en prend assez conscience pour agir. En effet, il existe de plus en plus de preuves qui démontrent que les abeilles disparaissent avec les années, cela est principalement dû à la diminution de leur habitat, la dégradation des écosystèmes, la destruction ainsi que le remplacement des forêts et des champs par des cultures causé par les humains. Un autre facteur est la fragmentation de l’habitat, ce qui provoque l’isolement génétique des différentes populations d’abeilles. De plus, les changements climatiques et l’arrivée de certaines espèces envahisseuses entrainant des maladies et des parasites aux abeilles sont responsables de cette disparition.

Solutions

Bien évidemment, il existe heureusement des solutions, à différentes échelles, pour remédier à ce problème. À l’échelle individuelle, malgré ce que l’on pourrait croire, il est facile d’agir. Si l’optimal est bien évidemment d’installer une ruche chez soi, ce qui reste couteux et parfois peu accessible, il est tout à fait possible de planter des fleurs, des arbres et des plantes de différentes espèces dans votre jardin. Si vous n’avez pas de jardin, mais qu’un simple balcon, ce n’est pas un problème. Installer ne serait-ce qu’un petit pot contenant quelques fleurs peut faire la différence. De plus, il est important d’éviter de traiter ces plantes avec des produits chimiques ; les pesticides, les engrais, les herbicides et les néonicotinoïdes sont très souvent nocifs pour les abeilles. Le manque d’espace, de nutriments et des traitements chimiques pour ces insectes est l’un des principaux facteurs de leur disparition, en agissant de la sorte vous ferez déjà un grand pas pour conserver cette espèce.

Sources : planeteanimal.com / sciencing.com / thehoneybeeconservancy.org