La révolution culturelle chinoise, expliquée

Partager ce sujet →

Poster de propagande pendant la Révolution Culturelle de Chine.

La Révolution Culturelle Chinoise, ou Grande Révolution Prolétaire Culturelle Chinoise, est un événement majeur de l’histoire de la Chine au XXe siècle qui dura de 1966 à 1976. Ce fait historique désigne la destruction du passé chinois lancé par le président du Parti Communiste Chinois (PCC), Mao Zedong, souhaitant renouveler l’esprit de la révolution communiste, pour en réalité éradiquer ceux qu’il considérait comme des infiltrés bourgeois – faisant en partie allusion à des membres du PCC qui valorisaient une voix de reprise économique différente de Mao. Comment et pourquoi cette crise a-t-elle eut lieu?

Comment?

La Révolution Culturelle Chinoise prend son origine dans les années 1960, lorsque Mao Zedong, alors président du parti communiste de Chine, pense que l’actuel Parti chinois, de même que celui en place en URSS à la même époque, allait trop loin dans une direction révisionniste, en mettant l’accent sur l’expertise plutôt que sur la pureté idéologique. La position de Mao a drastiquement baissé suite au Grand Bond en Avant ayant eu lieu de 1958 à 1962. Cette politique créée pour collectiviser l’agriculture et étendre l’influence du communisme dans le pays, qui fut en réalité un échec total, puisque les rendements n’étaient pas suffisants, et engendra alors une famine qui entraina 56 millions de morts, dont 3 millions de suicides.

Ainsi, avec cette révolution, Mao souhaite relancer l’esprit de la révolution communiste chinoise, en effaçant notamment les influences capitalistes et chinoises traditionnelles de la République Populaire en introduisant la philosophie du maoïsme, pour combler les lacunes idéologiques. Les écoles ont été fermées et les jeunes chinois ont reçu l’ordre de prendre la tête du changement, entrainant l’apparition de gangs de jeunes, connus sous le nom de “gardes rouges”, qui s’attaquent aux citoyens indésirables, considérés comme des infiltrés “bourgeois”. Le président Liu Shaoqi et d’autres dirigeants communistes sont écartés du pouvoir. Ce fait historique a conduit à la loi martiale, à l’anarchie, aux purges du Parti communiste et à près de 1,5 million de morts, sans parler des millions de blessés et torturés. L’ancienne idéologie, aussi désignée par les “quatre vieux” – soit les vieilles choses, les vieilles idées, les vieilles coutumes et les vieilles habitudes – est effacée, pour laisser place à la seule idéologie communiste du créateur de cette révolution, Mao Zedong.

Pourquoi?

Derrière cette révolution se cache en effet l’idéologie de son créateur, Mao Zedong, souhaitant créer un mouvement nouveau en Chine pour affirmer son autorité et instaurer un nouveau régime communiste dans le pays, suivant les principes de ses idées. De-même, il introduit et renforce, avec cette révolution culturelle, un fort culte de la personnalité rappelant celui de Joseph Staline en URSS. Malgré tout ce que ce mouvement a créé, les dommages qui en ont résulté pour ce système ont été profonds, tels que l’instabilité politique et la plus lente évolution économique qui suivit, les objectifs que Mao cherchait à atteindre sont finalement restés insaisissables.

Sources : britannica.com / history.com / nytimes.com