Comment le cinéma change notre perception du monde

Partager ce sujet →

Le cinéma nous offre souvent une toute nouvelle perspective pour voir le monde.

Même si on le surnomme aussi le “7ème art”, le cinéma est probablement l’une des principales façons de changer notre perception du monde, puisqu’à l’inverse de certaines sculptures ou tableaux, qui restent relativement peu présents dans nos vies, les films sont beaucoup plus accessibles pour tous au quotidien, et cette présence possède inévitablement un impact sur nous en tant qu’individus. Alors, comment le cinéma change notre façon de percevoir le monde?

Améliorer ses connaissances culturelles et historiques

D’une manière générale, de nombreux films agissent comme de véritables leçons d’histoire, puisqu’ils représentent des moments de certaines époques précises, allant du film Gladiator réalisé par Ridley Scott en 2001, se déroulant pendant l’Antiquité, au film Titanic réalisé par James Cameron en 1997, basé sur le récit du tragique naufrage du RMS Titanic de 1912.

Bien évidemment, ces films sont en grande partie fictionnels ; les histoires d’amour et les péripéties vécues par le héros sont inventées. Cependant, ces fictions se basent sur un contexte qui est pour le coup bien réel, les personnes ayant vu ces deux films auront très certainement enrichi leurs connaissances par rapport à l’Empire Romain et au début du XXe siècle.

De plus, certaines trames de films ne se basent pas seulement sur de la fiction ; dans Lion, film réalisé par l’australien Garth Davis en 2016, le réalisateur dépeint l’histoire réelle de Saroo Brierley, un auteur indien accidentellement séparé de sa mère, son grand frère et sa petite sœur à l’âge de 5 ans. À la recherche de sa famille, le protagoniste parcourt alors une Inde dangereuse pour lui puisqu’il n’est encore que très jeune. Saroo sera, par la suite, adopté par une famille australienne vivant à Hobart, en Tasmanie. Une vingtaine d’années plus tard, il tentera de renouer les liens avec son passé en Inde, en commençant par chercher d’où il vient en s’aidant d’images satellites de Google Earth. Retrouvant ainsi son village natal, et sa mère un an plus tard, après environ 25 ans de séparation. Ainsi, avec l’adaptation cinématographique de cette incroyable histoire, vous en saurez davantage sur le contexte social d’hier et d’aujourd’hui en Inde.

Une source d'inspiration

Inévitablement, le cinéma offre aussi une gigantesque source d’inspiration, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Dans The Social Network, réalisé par David Fincher en 2010, l’histoire de la création de Facebook par Mark Zuckerberg est retracée. L’ancien étudiant d’Harvard va en effet connaître de nombreuses péripéties avant de finalement lancer son réseau social, auparavant appelé The Facebook. En effet, le protagoniste va avoir à faire à des atteintes en justice de plusieurs camarades de la prestigieuse université, notamment pour un certain vol d’idée de réseau social. Pourtant, l’étudiant va finalement parvenir à créer ce qui est devenu aujourd’hui le troisième site le plus visité du monde. Cette façon de montrer, au travers de films, cette idée que tout est possible, même lorsque l’on part de rien, peut en effet pousser les spectateurs à se dépasser, à la manière de Zuckerberg, pour accomplir leurs rêves, quitte à négliger les aspects négatifs du film.

Les films inspirent alors les individus à travailler pour réaliser leurs rêves et les incitent à se lancer dans ce qu’ils souhaitent avant tout dans la vie. De plus, les bons films donnent de précieuses leçons. Le but est d’affecter le spectateur et d’envoyer un message, et beaucoup d’individus changent leur idéologie et leurs croyances grâce à un ou plusieurs films.

Source : ourmovielife.com / imdb.com